les pointes

2017

 

 

 

Ce projet collaboratif a s’est tourné vers la langue. Je visualise mon concept en faisant de nombreuses sculptures minuscules (leur nombre est divisible par trois). Cettes sculptures représentent les graines d'un nouvel alphabet fabriqué à partir de l'observation de pointes fourchues de cheveux. Une ligne étant une métaphore de l'histoire, de la continuation, gagne de la dynamique grâce à la division à de nombreuses histoires différentes, comme cela s'est produit au sein de notre projet, où chaque créateur a poursuivi son propre chemin. L'un des objets est un tapis de laine. La structure de la laine incarne la continuité, tandis que les dimensions de l'objet dérivent de la distance entre Londres et Katowice (1562 km) qui a été mentionnée pendant nos conversations. Un générateur de fumée couvre les objets de brouillard, étendant leur état entre la présence et l'absence apparente.

 

ce travail a été réalisé lors d'une collaboration avec Sybilla Skałuba et Jonathan Slaughter
et fait partie d'un projet anglais-polonais appelé Connect, qui a été présenté à la Galerie PLY à Londres / UK et à Rondo Sztuki à Katowice / PL

 

commissaires d'art : Oksana Smirnova,

Paweł Mendrek

photos : Michał Jędrzejewski, Tomasz Biały

alt Izabela Łęska Izabela Leska
alt Izabela Łęska Izabela Leska
alt Izabela Łęska Izabela Leska
alt Izabela Łęska Izabela Leska
alt Izabela Łęska Izabela Leska