zofia

2015

 

L'histoire de famille de la grand-tante Zofia, qui vivait dans une cabane en bois, peinte en roses par elle-même. Elle venait d'une famille nombreuse et était la demi-sœur de mon grand-père - le onzième enfant. Dans cette histoire il y a eu un déplacement. Une nouvelle relation et le nouveau enfant perturbent certain ordre. Tous les frères sont des demi-frères et le cousin qui devrait avoir le même âge, est presque mort. Certains rôles et relations sont déformés. Tout comme le nom de la fonction dans chaque famille. Un père devient finalement un grand-père, une femme devient une mère.

 

La langue répond à cet état de choses. Mots prennent une randonnée et la rose est rouge. Les sentiers s’effacent, les souvenirs s'estompent. En l'absence de la preuve la répétition linguistique devient le seul possible (le seul vrai) contenu. La rose se décolore. Il ne reste que de répéter obstinément Zofia est Zofia, les roses sont les roses et l'histoire est juste une histoire. Je n'obtiens pas de réponse aux questions qui était Zofia et si l'histoire avec des roses est vraie. La rose fleurit enfin en bleu.

 

 

 

commissaire d'art : Marta Kudelska

photos : Tomasz Biały

alt Izabela Łęska Izabela Leska
alt Izabela Łęska Izabela Leska
alt Izabela Łęska Izabela Leska
alt Izabela Łęska Izabela Leska
alt Izabela Łęska Izabela Leska
alt Izabela Łęska Izabela Leska
alt Izabela Łęska Izabela Leska
alt Izabela Łęska Izabela Leska
alt Izabela Łęska Izabela Leska
alt Izabela Łęska Izabela Leska